Editorial - Septembre 2004

Dr Goodgas

> Voici la rentrée, moment propice pour remettre en ordre vos affaires afin d'aborder la reprise du travail détendu(e) et serein(e). J'espère que chacun(e) d'entre vous a pu mettre à profit ces jours de congés ensoleillés pour cultiver son jardin secret et faire le plein de l'énergie indispensable pour affronter cette nouvelle année professionnelle. Pour nous, cette rentrée est l'occasion de faire le point et de présenter les perpectives pour 2004-2005.

La conjoncture en quelques chiffres

> Si on en croit une enquête menée par Skyscape, l'éditeur américain d'ouvrages électroniques pour Assistants Numériques Personnels (PDA), les PDA et smartphones améliorent la prise en charge médicale des patients. Dans cette enquête on relève les faits suivants :

  • 88% des médecins utilisent leur machine au moins quatre fois par jour, dont 15% l'utilisent plus de 25 fois par jour.
  • 72% d''entre-eux le font pour préciser un traitement (fiche sur médicament, références cliniques d'utilisation, interactions médicamenteuses, recommandations thérapeutiques intra-institutionnelles).
  • 70% d'entre-eux ont installé sur leur machine au moins trois références (utilitaire ou livre éléctronique) médicales et 22% plus de huit.
  • Moins de 20% des professionels de santé disposent de la capacité d'accéder à un réseau d'entreprise pour les fonctions de prescription, facturation, ou gestion de dossier médical par exemple.

Sur le plan pratique, les personnes sondées estiment que ces machines leur permettent :

  • de réduire le nombre d'erreur médicales ( 85% des 900 médecins). Cette réduction est estimée à plus de 4-5% par la moité d'entre eux (cela représente une économie de plus de 100 millions $ rien que pour les erreurs de prescriptions aux USA où l'impact économique des erreurs médicales, évalué USA - par la National Academy of Science – Institute of Medicine - à deux milliards de $).
  • d'obtenir un gain de productivité évaluée à :
    - au moins trois patients supplémentaires traités par jour pour presque 20% des sondés,
    - 1 – 2 patients supplémentaires par jour pour 20 autres % .

> L'Assistant Numérique Personnel (PDA) est un outil dont les ventes connaissent, malgré l'intégration de Bluetooth et WiFi, une stagnation dans les pays où il avait initiallement été adopté avec un franc succès. Le vif intérêt qu'il avait suscité se reporte maintenant naturellement vers des machines plus complètes, les smartphones qui vous affranchissent des procédures plus ou moins complexes de configurations pour établir une connection externe via un modem sur téléphone mobile. L'événement emblématique de ce phénomène, c'est l'annonce par Sony™ courant juin 2004 de sa décision d'arrêter la fabrication de ses PDA Clié sous PalmOS. Cette firme, en collaboration avec Ericsson™, entend reconcentrer ses efforts sur le marché très concurrentiel des smartphones pour lequel les perspectives de développement sont infiniment plus importants.

> Le développement du réseau UMTS a déjà débuté sur la France (Orange - Toulouse et Lille, CeGeTel - Monaco). Cette technologie dont nous vous avions déjà parlé, autorise une connexion permanente avec un débit supérieur à ce que peut proposer la technologie GPRS. La mise au point d'une nouvelle carte qui permettra aux appareils qui en sont dotés, de commuter de manière transparente pour l'utilisateur d'un réseau intra- à internet lors de l'utilisation d'une application d'entreprise, sera le pas supplémentaire attendu pour améliorer la qualité du service rendu par ces appareils.

L'association en quelques mots

> Nous ne cacherons pas que le défaut de participation affiché pas les visiteurs de www.smart-doc.org est pour nous un sujet de déception. Nous avons donc pris la décision de mettre entre parenthèses le développement des Statuts de l'Association, qui n'ont de ce fait aucun caractère d'urgence, pour recentrer le contenu du site sur des problèmes plus pratiques de programmation qui vont désormais alimenter les articles à venir.

> Dorénavant nous allons donc nous appliquer à vous proposer des bases ré-utilisables pour développer des applications médicales modulaires et à constituer un petit noyau d'applications téléchargeables pour les plateformes les plus récentes. Vous serez ensuite libres d'utiliser, d'améliorer ou d'adapter ces exemples pour la plateforme de votre choix et pour que le plus grand nombre puisse en bénéficier. Toutes les contributions seront bienvenues ...

> La tenue à jour des outils de développement et des publications proposés sera d'autant mieux faite que vous nous aiderez. Alors écrivez-nous et publiez vos meilleures infos sur notre site.





Cet article provient de Smart-doc.org
http://www.smart-doc.org/